Participation des élèves de l’Histoire des Arts au PRIX RENOIR

mardi 14 juin 2016, par Documentalistes.

Les élèves d’Histoire Des Arts option facultative de première ont participé au Prix Renoir des lycéens cette année 2015-2016. Mais en quoi cela consiste-t-il ?

Le Prix Jean Renoir des lycéens permet aux lycéens d’une cinquantaine de classes de visionner en salle huit films français et internationaux pendant l’année scolaire, d’en faire une critique personnelle, puis de participer au jury qui prime le film de l’année.

Depuis 2013, un Prix de la critique récompense également les meilleures critiques d’élèves publiées sur le site du Prix.

En tant que lycéens, ce prix nous permet de nous intéresser à des films que nous ne serions jamais allés voir par nous mêmes et de nous apprendre à rédiger une critique cinématographique.

Les films sélectionnés cette année étaient Tempête, Rosalie Blum, Good Luck Algeria, Tout en haut du monde, Mia Madre, Le bouton de nacre, Fatima et Vers l’autre rive.

C’est avec un grand succès que le film d’animation Tout en haut du monde de Rémi Chayé a remporté le prix cette année devant Rosalie Blum !

Comme le contrat le prévoit, deux élèves de notre classe ont donc participé au jury : Lucas et Mathieu. En effet les deux camarades sont partis avec notre professeur, deux jours à Paris, ont séjourné dans un hôtel et ont participé aux débats de sélection.

Ce fut une excellente expérience, d’être à la fois spectateurs et membres du jury. Pour prolonger l’expérience du prix, notre Lycée a décidé d’investir notre classe dans la mise en place d’un ciné-club l’an prochain !

Nous espérons également une nouvelle participation au prix Renoir dès que possible !

Manon BAYLET et Lucas LEMARIGNY (1re L).

<span class="caps">JPEG</span> - 40.7 ko

<span class="caps">JPEG</span> - 52.1 ko

Tout en haut du monde,
un film qui ne vous mène pas en bateau !}

Tout en haut du monde est un film d’animation français réalisé par Rémi Chayé et sorti en salle le 27 janvier 2016. Il raconte l’histoire de Sacha, une jeune fille de l’aristocratie russe. Son grand-père, Ouloukine, est un aventurier reconnu qui a construit un navire insubmersible pour conquérir le Pôle Nord. Toutefois, l’expédition est un échec et Ouloukine disparaît avec le Davaï. Sacha s’enfuit alors de chez elle pour le retrouver. Elle convainc un équipage de l’emmener pour le Pôle Nord, dans une quête pour retrouver son grand-père.

Je pense sincèrement que ce film est un des plus beaux que nous avons vus jusqu’à présent, tant par l’image que par l’histoire. Tout d’abord, le film est extrêmement bien dessiné et propose une vraie alternative au dessin animé moderne. Le travail sur la glace en particulier est impressionnant et retranscrit à merveille la splendeur des paysages arctiques. Malgré cela, un manque de mouvement et une certaine saccade est à déplorer, mais c’est un détail sans importance et qui ne gâche pas l’intensité du film.

Car, vraiment, ce film est intense, dans son histoire et dans son propos. La quête initiatique de la jeune fille est prenante, les autres personnages sont tout aussi attachants et les péripéties amenées au bon moment savent faire monter l’intensité dramatique. L’intrigue est simple mais pas simpliste et a le mérite de tenir le spectateur en haleine pendant une heure et vingt minutes. Mais surtout, c’est un film d’animation qui comporte des éléments dramatiques et sérieux tout en restant adapté à un public d’enfants.

Dubois Raphaël
(1re L ; lycée Fresnel CAEN ; histoire des arts)

Le Lycée

Plan d’accès
Les formations
L’internat

LYCÉE A. FRESNEL

77, rue Eustache Restout
BP 26231
14066 CAEN CEDEX 4
Téléphone : 02 31 70 33 00